Nos honoraires

La question des honoraires doit être discutée dès le premier rendez-vous afin que vous soyez parfaitement informés sur les modalités de règlement des honoraires de votre conseil.

Cette discussion est essentielle pour permettre à l'avocat et à son client d’entamer une relation de confiance.

Afin de concrétiser cet accord et confirmer cette confiance, nous adressons systématiquement à nos clients, dès l’ouverture du dossier, une convention d'honoraires qui les renseigne sur notre mode de rémunération.

Nos conventions d'honoraires ont été établies afin de tenir compte de la situation parfois précaire des victimes.

En effet, les victimes doivent généralement faire face à une dégradation de leur finance : avance de frais médicaux, pertes de revenus…

Bien évidemment, ces incidences seront ensuite prises en charge par l’entité débitrice mais dans l’immédiat, cette situation ne fait qu’aggraver les conséquences déjà traumatiques de l’accident.

Ainsi, le premier rendez-vous au cabinet est toujours gratuit pour permettre aussi à la victime de conserver le libre choix de son avocat et pouvoir appréhender sereinement cette première entrevue.

Par la suite, afin de préserver la situation des victimes, il est proposé une rémunération, en partie, en fonction du résultat.

Il sera donc proposé un honoraire de base, fixe, dont le client n'a pas à faire l'avance.

Cet honoraire sera payé par le client après qu'il ait perçu une indemnité provisionnelle ou son indemnisation définitive.

Ainsi, aucune avance d'honoraires ni de frais n'est réclamée au client.

Ce premier honoraire sera complété d’un honoraire de résultat qui dépendra des indemnités obtenues et calculé sur un taux fixe.

Actualités juridiques

28
07
RÉPARATION DU DOMMAGE CORPOREL : JUGEMENTS DU TGI DU 5 MARS 2015 ET DU 15 JUIN 2017

Par deux jugements successifs rendus par le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence, nous avons obtenu la condamnation de...

Lire la suite
21
07
RÉPARATION DU DOMMAGE CORPOREL : JUGEMENT DU TGI DU 1er AVRIL 2016

Par jugement rendu le 1er avril 2016 par le Tribunal de Grande Instance de Marseille, nous avons obtenu la condamnation de...

Lire la suite
20
10
L'OFFRE D'INDEMNISATION DES VICTIMES D'ACCIDENT DE LA CIRCULATION

La loi du 5 juillet 1985, dite Loi Badinter, a pour but de « tendre à l'amélioration de...

Lire la suite
02
10
RÉPARATION DU DOMMAGE CORPOREL : JUGEMENT DU TGI DU 28 MAI 2015

Par jugement rendu le 28 mai 2015 par le Tribunal de Grande Instance de Marseille, nous avons obtenu la condamnation de l’Office...

Lire la suite