Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins publicitaires. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales


Réparation du dommage corporel: jugement du TGI du 20 décembre 2013

Par jugement rendu par le Tribunal de Grande Instance de Marseille, nous avons pu obtenir la condamnation de la compagnie d’assurances adverse à payer à notre client, Monsieur R., âgé de 59 ans, la somme de 233.500,00 €uros en réparation du préjudice subi dans les suites de l’accident de la circulation dont il a été victime.

Le principal intérêt de cette décision réside dans la différence entre la somme obtenue et la proposition de l’assureur. En effet, ce dernier proposait un solde de 32.500 €uros en réparation du préjudice de la victime. Nous avons ainsi pu obtenir la reconnaissance de tous les préjudices subis et une indemnisation conforme au principe de la réparation intégrale.

L’indemnisation doit toujours être optimisée. Chaque victime doit pouvoir faire valoir ses droits et obtenir une juste réparation qui lui permettra de se reconstruire et recouvrer sa dignité.

Notre démarche est guidée par un seul objectif : assurer une meilleure indemnisation de votre préjudice corporel, de votre préjudice moral et de toutes les conséquences du sinistre.